Le Monde
Champagne Veuve Fourny

Revues de Presse Le Monde

Le Monde des Vins

Juin 2018

Difficile de croire, en voyant ces deux presque quinquas, qu’ils sont frères. « L’un a tout pris du père, l’autre de la mère, remarque en souriant Emmanuel Fourny. Nous sommes très différents mais complémentaires. » Il faut chercher dans les détails, remarquer l’effort conjoint de se tenir très droit, le mouvement de sourcil similaire. Et les écouter parler, façon ping-pong, pour comprendre leur complicité.

Treize mois seulement séparent Charles et Emmanuel, qui copilotent la maison de champagne Veuve Fourny & Fils, à Vertus. Le premier assure la commercialisation, le second se charge de la production. Pour Emmanuel, le cadet, le secret de leur entente réside dans le fait que « chacun s’occupe de ses affaires et n’intervient pas dans celles de l’autre ».

La Veuve Fourny, c’est leur maman. Veuve à 36 ans, en 1979. Les deux frères ont alors 9 et 10 ans. En dehors du père décédé (à qui la « Cuvée R » rend aujourd’hui hommage), personne ne sait faire du champagne. La survie du domaine créé par le grand-père semble impossible. Comment cette petite maison a-t-elle réussi, en moins d’une quarantaine d’années, à se hisser parmi les marques respectées pour la qualité de leur champagne, exportant 80 % de leur production ? Il y a dans son histoire tous les bons ingrédients : de l’entraide, un beau terroir, de judicieuses idées et une remise en question permanente.

En Savoir Plus

Le Monde des Vins

Vendredi 9 Décembre 2016

Les veuves des maisons de Champagne sont de toutes les générations. La Veuve Fourny est contemporaine : c’est la maman de Charles et d’Emmanuel, à la tête du domaine. « on nous demande parfois si c’est marketing, mais hélas, non, notre maman est devenue veuve à 36 ans », explique Emmanuel, qui gère le vignoble tandis que son frère s’occupe de la commercialisation. « D’ailleurs, notre « Cuvée R » est un hommage à notre père Roger ». Cette maison familiale a une devise, qui signe sa particularité : « Une Famille, un Clos, un Premier Cru »…

En Savoir Plus

Le Monde des Vins

Jeudi 13 Décembre 2012

A titre personnel, Gerhard Eichelmann avoue avoir un faible pour le blanc élevé en fût.
Ce qu’il appelle le « Champagne bourguignon ». Lors de la présentation du « Eichelmann 2015 », il a offert à ses invités un Veuve Fourny & Fils (classé 4 étoiles dans le guide).

« Ce sont de jeunes vignerons. Ils sont excellents. »

  • 16,5/20 – Veuve Fourny & Fils, Clos du Faubourg Notre-Dame Blanc de Blancs Extra-Brut :
    Nez généreux, mature, enveloppant, dans un registre d’agrumes confits. La bouche charnue et gourmande reste fraîche, avec cette pointe amère typique des premiers crus, et une fine réduction. Un champagne entier, précis et complet. Déjà délicieux, mais aussi doté d’une belle acidité pour la garde.
En Savoir Plus

Le Monde des Vins

Vendredi 12 Décembre 2014

  • 16,5/20 – Veuve Fourny & Fils – Brut Grand Millésime 1999 :
    Une chair, une fraîcheur, un esprit de tonicité qui font gagner de la hauteur, de l’élégance à un jus naturellement plutôt terrien. Superbe équilibre pour cette année riche.
En Savoir Plus